Typologie et marché du bio en France

Comment se porte la consommation alimentaire biologique en France ? Ou les trouver ? Et la production se développe-t-elle ?

État des lieux du marché Bio en France

Le bio, fait parler de lui depuis quelques années. Les chiffres sont là pour le confirmer : le secteur est dynamique, avec une croissance de 50% depuis 2007. Le marché des produits alimentaires pèse 3.9 milliards d’euros dont 3.75 milliards pour la consommation à domicile. Ce marché représente aujourd’hui  2.4% du marché alimentaire total mais cette  part de marché des produits bio varie selon les secteurs. Elle dépasse les 10% sur les œufs ou le lait. Ainsi les fabricants sont aujourd’hui nombreux à s’engouffrer dans ce marché autrefois qualifié « de niche », et qui, aujourd’hui, tend à se démocratiser.

Ou trouve-t-on des produits biologiques ?

Les grandes surfaces alimentaires grignotent de part de marché, avec 49% des ventes de produits alimentaires bio. Non loin derrière arrivent les magasins spécialisés, avec 35% du marché. La vente directe représente quant à elle 11% du marché, essentiellement grâce aux fruits et légumes.

Biocoop représente 14% de ce marché.

La consommation des produits bio

En 2009, 46% des Français disent consommer des produits bio au moins une fois par mois, 26% au minimum une fois par semaine, et 9% tous les jours.

Au palmarès de la consommation, les fruits et légumes figurent au 1er rang des produits bio : 77% des consommateurs-acheteurs de Bio disent en consommer. Ils sont 70% à consommer des produits laitiers, 56% des produits d’épicerie (huiles, pâtes, riz), 49% de la viande, 42% du pain et 40% des boissons.

Le dernier baromètre de l’agence bio a vu la hiérarchie des motivations de consommation évoluer. En effet, la protection de l’environnement passe de la quatrième à la deuxième position, échangeant sa place avec la motivation liée à la qualité et au goût des aliments bio juste après « pour préserver ma santé ». Les raisons éthiques progressent énormément.

Pour l’avenir,  les Français pensent qu’il faut développer l’agriculture et 76% considèrent qu’il s’agit d’une solution d’avenir face aux problèmes environnementaux. En effet, ils s’accordent à dire, à 90%, que les produits bio sont « plus naturels car cultivés sans produits chimiques » et à 89% qu’ils « contribuent à préserver l’environnement ». Les produits biologiques s’inscrivent parfaitement dans leur volonté de privilégier des produits respectueux de l’environnement.

Les motivations de consommation évoluent et les produits biologiques attirent  beaucoup de nouveaux consommateurs. 20% des consommateurs-acheteurs de produits bio disent en consommer depuis moins de 2 ans. Les principaux produits recruteurs sont : le lait (13%), le pain (12%), les biscuits/produits pour petit-déjeuner (12%), le vin (11%) et les jus de fruits (11%).

Si les produits biologiques recrutent, ils fidélisent également : les consommateurs-acheteurs de produits biologiques ont une ancienneté moyenne de 10 ans et le panier bio s’élargit.

Côté production,

Fin 2008, 13 298 exploitations agricoles étaient engagées dans la production biologique avec 583 799 ha, soit 2,12% de la surface agricole utilisée (SAU) nationale.

L’élevage bio est bien implanté en France : la France est autosuffisante pour la viande et la volaille bio, et les œufs biologiques. Elle l’est aussi pour le vin. En revanche, les résultats sont moins bons sur d’autres produits comme les produits laitiers, épicerie sucrée et salée, F&L…

Tout ne peut pas pousser en France mais attention aux abus. Aux consommateurs de prêter attention aux origines et d’opter pour des produits de saison si possible locaux.