Produits bébé

Vous allez devenir parents

C’est à la fois merveilleux et un peu effrayant ? Naturellement, bébé arrive et va chambouler vos habitudes. Alimentation, soins, toilette, portage, couches, vous ne savez pas par ou commencer... 
c’est simple, apprenez a vivre bien et bio avec bébé.

Bienvenue dans un monde tout bio

Voici quelques points de repère, mais chaque bébé évolue à son propre rythme. Laissez-vous guider par votre enfant !

Téléchargez l'image

Téléchargez l'image

Dans cette rubrique, retrouvez :

EN ATTENDANT BEBE

 

FUTURE MAMAN : ALIMENTATION, CE QUI EST IMPORTANT

Votre défi : restez en forme tout au long de la grossesse en ayant une alimentation saine, variée, équilibrée et surtout synonyme de plaisir.

Aimez les fibres

Les légumes et les fruits frais, bio et de saison, riches en fibres, sont très utiles pour soulager votre transit.

Pensez à bien laver les légumes, mais si possible, gardez leur peau : car l’épluchage élimine 25 % à 30 % des vitamines et minéraux.

Associez-les à des féculents pour éviter un coup de pompe dans la journée. Les céréales demi-complètes et complètes (riz, millet, avoine, seigle, sarrasin...), les légumineuses (pois secs, haricots et lentilles) et les graines de lin sont sources de fibres.

  

Adorez les Oméga-3

Parce qu’ils participent au développement du cerveau de votre bébé, aident à la perte de poids après l’accouchement et diminuent le risque de baby blues… les oméga-3 ont tout bon.

Ayez le réflexe, un filet d’huile de colza ou de noix (toujours crue et conservée au frais) sur vos petits plats et trois fois par semaine du poisson gras (hareng, maquereau, sardine, saumon). Vous verrez, c’est facile !

  

Pensez énergie longue durée

Privilégiez les glucides lents pour éviter les fringales. Des légumes secs, riches en minéraux

(magnésium, fer), des céréales complètes ou demicomplètes qui offrent plus d’apports en minéraux et vitamines que les céréales raffinées.

Le sucre est à consommer avec modération pour éviter les pics glycémiques. Optez pour un sucre de canne roux ou complet (Rapadura), ou bien encore du sirop d’agave que l’on utilise en moindre quantité grâce à son fort pouvoir sucrant.

  

Fractionnez les repas

Ne négligez pas le petit déjeuner ! Si les nausées du premier trimestre ôtent souvent l’appétit, démarrez au réveil par un grand verre d’eau. Si besoin, prenez une tartine craquante ou une biscotte avant de poser le pied par terre. Puis prenez le temps d’un petit déjeuner complet avec une boisson, un produit céréalier complet, un fruit et un laitage.

Ce premier repas peut être fractionné en gardant le laitage ou un fruit pour la matinée. Dans la journée, faites une pause saine et gourmande à base de fruits secs et d’amandes, noix ou noisettes. Éventuellement additionnée d’un laitage ou d’un fruit.

Soyez zen par rapport à votre prise de poids

Il est normal de grossir de façon régulière et progressive. Mangez deux fois mieux et non deux fois plus et fractionnez vos repas pour éviter les grignotages.

 

  

^ Haut de page ^ 

FUTURE MAMAN, QUELS COSMÉTIQUES UTILISER ?

Les hormones de grossesse vous en font voir de toutes les couleurs. C’est le cas de le dire, vous portez vos émotions à fleur de peau.

Résultat : soit votre teint est resplendissant (tant mieux !), soit à l’inverse votre peau est sèche ou sujette aux boutons. Raison de plus pour éviter les parabens, phtalates et autres substances aux noms barbares, qui sont agressives pour votre peau.

  

Que faire ?

Utilisez des produits d’hygiène et de soins, les plus neutres possibles. C’est le premier conseil donné aux femmes enceintes ou aux mamans qui allaitent.

 

VISAGE

Gardez (ou adoptez) les bons réflexes

• un nettoyage parfait (avec du savon d’Alep ou une eau micellaire par exemple),

• une eau florale pour parfaire le démaquillage (rose pour tonifier, camomille pour apaiser),

• une crème hydratante.

Pour respecter votre épiderme fragilisé au moment du démaquillage, vous pouvez utiliser nos disques de coton biologique issu du commerce équitable en version jetable ou lavable en coton bio (certifié GOTS).

 

 

MASQUE MINUTE 100% bio

1 cuillère à soupe de miel bio + 1 cuillère à café de jus de citron bio

Un miracle pour retrouver un teint éclatant sans se ruiner.

 

CORPS

Gommez, hydratez et nourrissez à fond ! Un point, c’est tout.

Il existe une multitude de soins spécifiquement destinés aux femmes enceintes.

  

  

HALTE AUX PETITS MAUX !

Comment réduire les nausées ?

Le gingembre fait des miracles :

à déguster frais, en tisane ou en poudre.

 

Comment prévenir les vergetures ?

Une fois apparues, il est difficile de les faire disparaître. Pour les prévenir, hydratez votre peau régulièrement avec un produit de massage spécifique. Par ailleurs, l’huile de bourrache biologique est conseillée en massage sur la peau ou à ingérer (capsules ou gélules), pour vous aider à garder une peau souple et élastique.

 

Comment garder des jambes légères ?

Quelques exercices de gym douce et un massage quotidien depuis les pieds en remontant vers les cuisses, avec un fluide ou un gel tonique et rafraîchissant peuvent s’avérer très efficaces.

 

Chez Biocoop, on est vigilant sur la composition des produits de beauté !

Parabens, phtalates, méthylisothiazolinone et autres substances à risque, potentiellement allergisantes comme le musc artificiel, les colorants des teintures capillaires et le phénoxyéthanol, sont proscrits de nos cosmétiques.

 

Faut-il pour autant limiter les produits de beauté pendant la grossesse ?

 

D’abord parce qu’il existe des gammes spécifiques à la maternité. Ensuite parce que vous pouvez opter pour des produits cosmétiques certifiés, estampillés Nature et Progrès, Ecocert, Cosmébio, BDIH ou NaTrue qui garantissent un minimum d’ingrédients d’origine naturelle, pas d’OGM, ni de colorant de synthèse, de silicone, de paraffine ou de paraben.

Les produits naturels ou bio contiennent parfois des huiles essentielles. Certaines sont déconseillées pendant la grossesse. Évitez par exemple : la sauge, la menthe poivrée, l’eucalyptus, la cannelle, le romarin...

  

^ Haut de page ^

3 PENSÉES POSITIVES POUR LES FUTURS PARENTS

 

1

Exprimez et partagez vos émotions respectives

Détendez-vous. Vous serez prêts, le moment venu.

Astuce : pensez aux Fleurs de Bach pour diminuer votre stress.

2

Rassurez-vous mutuellement

Tout va bien ! Si votre partenaire n’est pas en capacité de le faire, s’auto-rassurer fonctionne aussi très bien.

« Je suis sereine pour moi et mon bébé. »

Astuce : demandez à votre partenaire de vous masser avec une huile de massage appropriée : DÉTENTE.

3

Faites équipe pour préparer l’arrivée de bébé.

Par exemple, mijotez des petits plats « faits maison » et congelezles. À votre retour de la maternité vous les apprécierez !

Faites le point ensemble sur les indispensables des premiers jours : vêtements (naissance à 3 mois), biberonnerie, écharpe de portage…

  

BEBE EST LA !

 

Vous allez maintenant apprendre à vous connaître.

Prendre chacun vos repères, pour avancer en confiance dans cette nouvelle aventure de vie.

  

^ Haut de page ^

ALLAITEMENT OU LAIT INFANTILE

Les premiers mois, seuls les laits maternels et infantiles sont adaptés au tout jeune système digestif de bébé. Le choix est personnel : vous

êtes libre de choisir d’allaiter au sein ou au biberon. Cette décision vous appartient (à deux) !

 

ALLAITEMENT AU SEIN

Le lait maternel est l’aliment naturel des bébés par excellence ! Inimitable au niveau nutritionnel, il est économique, écologique et disponible à tout instant.

Soyez sereine, vous n’avez nul besoin d’une alimentation spécifique ou compliquée. Mangez de tout, en quantité raisonnable (comme pendant la grossesse !) et buvez régulièrement, car l’apport en eau favorise la lactation.

Rassurez-vous. La règle est simple. Plus votre bébé tète, plus vous aurez du lait. Sachez que le manque de lait n’existe pas chez une femme qui allaite son bébé. Savourez surtout ce moment de partage unique avec votre enfant.

4 CONSEILS POUR ÊTRE BELLE ET ZEN

 

Calez votre rythme sur celui de votre bébé.

Dans la mesure du possible, reposez-vous dès que votre bébé dort. Le linge et la vaisselle attendront.

 

Pensez aux tisanes d’allaitement.

Les plantes qu’elles contiennent, issues de l’agriculture biologique, comme le carvi, l’anis ou le fenouil, sont connues pour stimuler la lactation.

 

Prenez soin de votre buste !

Se masser la poitrine avec une huile de massage spécifique à l’allaitement peut s’avérer bénéfique et soulager des seins douloureux, tout en facilitant le drainage du lait avant la prochaine tétée.

 

Pour plus de confort, équipez-vous de coussinets d’allaitement. Il en existe des jetables ou des lavables, au choix ! Placés dans le soutien-gorge, ils retiennent les fuites de lait et évitent de tâcher les vêtements.

 

NOURRIR AU BIBERON

Donner le biberon à son bébé est un moment privilégié pour les mamans et les papas !

 

Les laits maternisés ont toutes les qualités nutritionnelles nécessaires pour permettre à bébé de bien grandir.

Demandez conseil à votre médecin, votre pédiatre, votre sage-femme ou votre doula pour bien choisir le lait infantile de votre enfant.

 

Vous trouverez chez Biocoop une gamme large et variée parfaitement adaptée aux besoins de bébé : lait 1er âge, lait de suite dès 6 mois et lait de croissance.

 

BIOCOOP PROPOSE DES LAITS INFANTILES

RÉPONDANT AUX BESOINS SPÉCIFIQUES DE TOUS LES NOURRISSONS,

Y COMPRIS DES BÉBÉS NÉCESSITANT UN RÉGIME PARTICULIER :

SANS LACTOSE, SANS GLUTEN, VEGAN.

 

QUE CHOISIR ?

 

• CHOIX DU BIBERON/TETINE - CONSEIL POUR BIEN CHOISIR

En matière de tétine, toutes sont adaptées à la bouche des nourrissons. Mais chaque enfant a ses « exigences » sur la forme de la tétine ! Si votre bébé refuse le biberon que vous avez choisi, n’hésitez pas à tester une autre forme de tétine.

Concernant les biberons, tous ceux sélectionnés par Biocoop sont sans BPA.

  

• LAITS INFANTILES : LEQUEL ?

Il faut distinguer les laits infantiles des céréales à complément protéinique.

Les premiers peuvent être utilisés en alimentation exclusive alors que les seconds peuvent être utilisés en alternance avec l’allaitement maternel ou pour la diversification (à partir de 4 mois) en alternative au lait de vache.

 

Les laits infantiles

Le choix se partage entre :

  • lait issu de lait de vache,
  • lait issu de lait de chèvre (plus digeste et adapté dans les cas d’allergie au lait de vache),
  • lait issu de boisson de riz (convient dans les cas d’intolérance au lactose ou d’allergie au lait d’origine animale). Celui-ci est Vegan.

 

Parmi les laits infantiles, on distingue :

  • les laits classiques,
  • les laits « formules enrichies » qui sont adaptés dans les cas de régurgitation ou pour les bébés qui ont un gros appétit (notamment pour le biberon du soir),
  • les laits « formules lait fermenté adaptés au cas de coliques, constipation, diarrhée et terrains atopiques.

 

Chacun de ces laits peut être décliné en version 1er âge (jusqu’à 6 mois), 2e  âge (6 à 12 mois) ou lait de croissance (de 12 à 36 mois).

   

Les céréales à complément protéinique :

  • boisson à base de lait de brebis,
  • boisson à base d’amande.

 

^ Haut de page ^

APRÈS 4 MOIS, BÉBÉ DÉVELOPPE SON GOÛT …

L’introduction progressive d’autres aliments en complément du lait (qui reste la base de l’alimentation du bébé, même diversifiée) se fait en moyenne vers l’âge de 6 mois, jamais avant 4 mois !

 

Commencez par des saveurs et des textures douces.

La règle d’or au début ? Une découverte à la fois. Attendez quelques jours et faites une nouvelle association !

Pourquoi les légumes en premier ?

Si vous débutez la diversification par les fruits, bébé risque de bouder vos purées de légumes… Car il aura naturellement tendance à préférer la saveur sucrée des fruits.

 

LE « FAIT MAISON »… À TOUTE VAPEUR ! 

Point de nitrates ni de résidus de pesticides dans les purées de bébé !

Choisissez des produits issus de l’agriculture biologique, des légumes et fruits locaux et de saison.

 

Pour les premiers petits plats « faits maison », faites des combinaisons simples : légumes seuls, puis légumes et féculents, et ensuitelégumes et viande (poulet, porc, dinde, veau) oupoisson (type cabillaud, dorade grise, lieu noir...).

 

Commencez par les légumes les plus digestes : carottes, courgettes (sans peau et sans pépins), épinards, haricots verts et potiron. 

Soyez créatifs : profitez de la variété des fruits et légumes bio selon la saison et la disponibilité en local !

Mettez les légumes oubliés au menu : panais, topinambour, patate douce (beaucoup de bébés en raffolent).

 

Pour préparer des compotes à votre bout de chou, utilisez desfruits parfaitement mûrs de saison : pomme, poire, banane,abricot, pêche, coing, framboise(contrairement à la fraise, elle n’estpas allergène).

 

Ajoutez des céréales comme la farine de millet, le riz complet ou le quinoa aux purées et aux compotes de bébé.

Vanille, fleur d’oranger sont aussi autorisées pour mettre un brin de gaieté dans une compote de pommes.

 

Pour épaissir les premières purées et donner de la consistance, on ajoute de la pomme de terre, qui se décline à volonté : pomme de terre/carotte, pomme de terre/ courgette…

Ou bien des céréales disponibles au rayon Vrac, comme le millet, le riz complet ou la semoule de maïs.

 

On n’oublie pas quelques gouttes d’huile végétale bio. Ce soupçon de matière grasse est indispensable au bon fonctionnement de l’organisme de bébé.

Au choix : huile d’olive, de colza, de tournesol, ou pour simplifier, un mélange tout prêt de plusieurs huiles spécifiquement adapté aux besoins nutritionnels de bébé.

  

 

IDEES RECETTES

 « Mes premières purées et compotes de saison »

 

ETE

Gratin de blettes et jambon

(utiliser du lait infantile pour faire une béchamel)

Ingrédients pour 1 portion

150 g de blettes ;

100 g de pommes de terre ;

50 ml de lait infantile bio ;

10 g de fromage râpé ;

une noix de beurre ;

20 g de jambon (6 mois) à 40 g (8 mois)

 

Compote Pêche abricots

Ingrédients pour 2 portions

1 pêche et 2 abricots bien mûrs.

AUTOMNE

Courge semoule

Ingrédients pour 1 portion

250 g de courge ;

10 g de semoule de maïs

quelques gouttes d’huile de colza

 

Poires, céréales et vanille

Ingrédients pour 2 portions

2 poires bien mûres ;

1 biscuit type petit beurre ;

1/4 de gousse de vanille.

  

HIVER

Panais, carotte et riz

Ingrédients pour 1 portion

150 g de panais ;

150 g carotte, 15 g de riz ;

quelques gouttes d’huile végétale mélange pour bébé.

 

Pomme verveine

Ingrédients pour 2 portions

2 pommes bio ;

une infusion à la verveine.

PRINTEMPS

Purée de pommes de terre, petits pois, agneau

Ingrédients pour une portion

150 g de petits pois frais ;

150 g de pommes de terre ;

20 g de viande (6 mois) à 40 g (8 mois) ;

quelques gouttes d’huile d’olive, persil.

 

Compote de pomme et betterave rouge

Ingrédients pour 2 portions

1 pomme ;

1 betterave rouge cuite.

 

 

  • LE PETIT POT, C’EST RIGOLO !

Tout beaux, tout bio et naturellement savoureux, ces menus variés sont proposés en pots en verre, bols ou sachets éco-conçus et recyclables.

Ils se réchauffent en un tour de main au bain-marie et participent à l’éveil gustatif de votre enfant.

Pratique et rapide.

 

  • GOURDE FUTEE

Idéales pour stimuler l’autonomie de bébé, les gourdes toutes prêtes se dégustent en desserts de fruits ou lactés.

Et pour emporter vos  purées, compotes ou smoothies « maison », pensez à la gourde réutilisable garantie sans BPA, PVC, ni phtalates.

Elle se remplit par la base, se nettoie avec un goupillon ou passe au lave vaisselle. Elle est réutilisable jusqu’à 50 fois et est totalement recyclable.

  

Bébé gourmet peut partir en vadrouille !

Biocoop refuse de référencer des produits complémentés en vitamines de synthèse et minéraux à l’exception des préparations pour nourrissons et préparations de suite, conformément à la loi.

La fabrication des aliments infantiles est encadrée par une législation très stricte qui définit les apports en vitamines, minéraux, lipides, glucides et protéines. Ces règles s’appliquent aux laits maternisés qu’ils soient conventionnels ou bio. En bio, les ingrédients sont à 99 % issus de l’agriculture biologique. Les vitamines et les minéraux de synthèse ajoutés sont autorisés dans le règlement bio, exclusivement pour ce type de produits.

Chez Biocoop, les jus de fruits, les menus, les compotes et les desserts référencés ne contiennent aucune vitamine de synthèse.

 

Retrouvez ici le guide bébé : 

Guide bébé Les grandes etapes de la diversification

 ^ Haut de page ^ 

 

 

LES SOINS POUR BEBE

 

LA TROUSSE DE TOILETTE IDEALE DE BEBE

La peau de votre bébé est fine et fragile. Elle mérite beaucoup de précaution et des soins tout doux.

Choisissez des produits adaptés à sa peau réactive et atopique.

 

Les indispensables :

  • Débarbouillettes lavables en coton bio
  • Lait de toilette
  • Sérum physiologique
  • Savon surgras ou gel douche sans savon
  • Brosse douce à poils souples
  • Sérum physiologique
  • Shampoing doux
  • Thermomètre de bain
  • Liniment
  • Crème protectrice du siège
  • Carrés de coton bio en deux versions :
  1. soit jetables, en cotons bio et équitables (parce que les deux, c’est mieux !)
  2. soit lavables, et donc réutilisables !
  • Lingettes lavables pour une toilette express ou jetables et biodégradables pratiques lors des déplacements.

La toilette est un moment d’échanges et de complicité entre bébé et ses parents.

^ Haut de page ^

 

LES BÉBÉS SONT CULOTTÉS 

Et les popotins sensibles… bien au sec !

 

Les couches écologiques composées de matières naturelles et renouvelables sont respectueuses de la peau de bébé et de l’environnement.

 

Douces, confortables, très absorbantes, ces couches, non blanchies au chlore, sans alcool, colorant, petrolatum et paraffine respectent la peau fragile de bébé. En plus, elles existent aussi en culottes d’apprentissage. Les couches lavables, à réutiliser à volonté en les lavant avec une lessive écolo !

  

Autre alternative :

Les couches lavables, à réutiliser à volonté en les lavant avec une lessive écolo !

 

Fabriquer mon liniment :

La recette du liniment oléo calcaire est simple : 50 % d’eau de chaux et 50 % d’huile d’olive. Pour obtenir une consistance moins liquide, diminuez la quantité d’eau de chaux et augmentez la dose d’huile d’olive.

 

Comment soulager un bébé constipé ?

Utilisez une huile végétale de massage (amande douce, noisette, noyaux d’abricots) et positionnez bébé allongé sur le dos ou assis.

 

Massez son ventre avec la paume de la main en tournant dans le sens des aiguilles d’une montre.

 

Hydratez votre bébé avec de l’eau (le médecin pourra vous conseiller une eau spécifique).

  

Si vous avez commencé la diversification, sélectionnez des petits pots de légumes riches en fibres et des purées de fruits contenant du pruneau. Bien sûr, consultez votre médecin ou pédiatre.

 

En finir avec les croûtes de lait

 

Un excès de sébum au niveau du cuir chevelu est souvent à l’origine des croûtes de lait. Bien qu’inesthétiques, elles sont sans gravité. Il est toutefois recommandé de les traiter.

 

Sans frotter ou gratter, massez le cuir chevelu de votre bébé avec un peu d’huile d’amande douce bio ou, si vous allaitez, quelques gouttes de lait maternel. Au moment de son bain, utilisez un shampoing doux adapté à bébé.

 

Brossez ses cheveux avec délicatesse, en utilisant une brosse à poils souples spécialement conçue pour les nourrissons. Les croûtes tomberont naturellement.

 

^ Haut de page ^

  

LE COLLIER D’AMBRE : QUELLES PRÉCAUTIONS PRENDRE ?

On attribue à l’ambre le pouvoir de résoudre les maux de dent des bébés et les migraines des plus grands. Voici quelques conseils pour que bébé porte ce joli bijou en toute sécurité :

  • Retirez-lui au moment de la sieste et au coucher du soir ;
  • Veillez à ce que bébé ne puisse jamais le porter à la bouche ;
  • Veillez à ce que le collier ne gêne pas ses mouvements ;
  • Rangez-le hors de portée de bébé dès qu’il ne sert pas.

 

^ Haut de page ^

 

L’ECHARPE DE PORTAGE

Porter un bébé contre soi est idéal pour apaiser ses angoisses et ses coliques. L’écharpe porte-bébé s’inspire des modes de portage traditionnels du monde.

Il s’agit d’un morceau de tissu de 4 à 5 m que l’adulte enroule et noue autour de lui afin de créer un « harnais » pour bébé. L’enfant peut être porté en position ventrale, sur la hanche, sur le dos ou en berceau.

En sortie ou à la maison pour vaquer à ses occupations, l’écharpe de portage permet de prolonger les premiers « peau à peau » avec bébé. Il existe des écharpes à nouer, à enfiler ou des solutions intermédiaires entre écharpe et porte-bébé.

Pour les écharpes à nouer, choisissez une longueur adaptée aux porteurs (donc à la taille du papa s’il est plus grand, que la maman utilisera en faisant un tour de plus si nécessaire).

 

Exercez-vous avant, ou suivez une petite formation pour maîtriser les techniques de nouage… Avec un peu de pratique, cela devient très facile !

 ^ Haut de page ^

 

 

 

A RECYCLER OU À JETER ?

Grâce au Triman et à l’Info-Tri, adoptez le bon geste de tri pour que votre emballage soit recyclé.
L’Info-Tri vous permet de connaître précisément la destination de chaque composant de
l’emballage : à recycler ou à jeter.
Le Triman signifie que le produit recyclable et/ou son emballage sont soumis à une consigne de tri.

Découvrez toutes les consignes de tri & les lieux de collecte près de chez vous sur www.consignesdetri.fr