Rayon frais

• Yaourts

 

Le yaourt est le laitage le plus consommé en France. Les yaourts améliorent la digestibilité des protéines du lait et l’assimilation du calcium solubilisé par l’acide lactique. Préparé à partir de lait (écrémé, demi-écrémé ou entier), on y ajoute souvent de la poudre de lait qui permet d’améliorer la texture et la consistance.

Dans un yaourt bio, le lait et la poudre de lait est obligatoirement biologique. Le yaourt permet de couvrir les besoins de croissance des enfants et des adolescents, de pallier le déséquilibre alimentaire de certains adultes.

Crémeux ou fermes, onctueux, nature ou aux fruits, légèrement acides ou doux, de vache, de brebis ou de chèvre, plus d’une centaine de yaourts sont proposés dans les magasins Biocoops. Dans les magasins Biocoops, certains produits laitiers portent le repère  « Ensemble, Solidaires avec les producteurs ». Créé par Biocoop, ce repère associe transparence et solidarité. Il concrétise un lien direct entre le producteur, le transformateur, le commerçant et le consommateur. Il identifie actuellement plus de 15 laitages réalisés à partir de matière première collectée par Biolait, groupement indépendant d’éleveurs laitiers bio.

• Desserts réfrigérés

 

Les desserts bio sucrés ou aux fruits sont fabriqués à partir de sucre roux de canne bio, d’arômes naturels, de fruits bio et de gélifiants naturels à base d’algues. Les desserts conventionnels sont à base de sucre blanc, d’aspartam, de colorants et d’arômes de synthèse. 

Les desserts aromatisés sélectionnés par les commissions produits Biocoop  ne contiennent que des arômes biologiques.

• Charcuterie, salaisons

 

Le jambon en général est la viande préférée des enfants, simple et délicieux en toutes saisons avec des qualités nutritionnelles importantes : riche en protéines, peu calorique, pauvre en lipides c’est, en plus ; une grande source de vitamines du groupe B.

Depuis plusieurs années, Biocoop collabore avec les fournisseurs, en amont de la filière viande pour suivre au mieux les critères d’achat Biocoop : lien au sol, alimentation 100% bio, …

• Traiteur

 

Pâtes fraîches

Très appréciées pour leur texture et leur goût, les pâtes bio sont fabriquées à partir de semoules et de farines moins raffinées qu’en conventionnel. 
Biocoop propose plus de 15 références : pâtes, tagliatelles, ravioli, capelletti aux goûts originaux tels que le potimarron, l’aubergine ou la roquette.

Protéines végétales

Suite aux envies des personnes qui souhaitaient diminuer leur consommation de protéines animales, Biocoop a développé une large de gamme de produits végétaux. Plus de 200 produits sont à votre disposition dans les biocoops.

  • LE TOFU

Obtenu à partir du jus de soja, traditionnellement additionné de nigari (chlorure de magnésium), ce « caillé » apporte des minéraux, notamment du calcium. Pour être apprécié, le tofu nature doit être incorporé à des préparations, par exemple dans des sauces relevées, pour remplacer la viande dans les gratins, ou encore en petits dés dans des soupes de légumes non passées. Les variétés fumées, aux herbes sont plus savoureuses. Il existe également des quenelles, des saucisses, des galettes de tofu, très pratiques à cuisiner.

  • LE SEITAN

C’est une pâte issue de farine de blé à base de gluten concentré, cuit avec des aromates. Le seitan entre aussi dans la composition de certains succédanés de viande (charcuterie végétale). Il se consomme cuit, en petits morceaux incorporés dans des ragoûts ou des sauces. Comme le soja, c’est un ingrédient riche en protéine, mais au goût neutre, qui s’imprégnera des saveurs des légumes et aromates qui l’accompagnent. On le trouve également sous forme de galettes toutes prêtes, à cuire à la poêle.

  • LE TEMPEH

Il est préparé à partir de fèves de soja fermentées qui se présentent sous la forme d’un rouleau, au rayon frais, nature ou fumé. Il augmenterait la résistance de l’organisme à l’infection et renforcerait le système digestif. Très riches en protéines (environ 18%), c’est le substitut végétal le plus proche de la viande rouge (21% de protéines). Il contient aussi des fibres, des minéraux, de la vitamine B12 et de la lysine, un acide aminé essentiel difficile à trouver pour les végétariens. Il est nécessaire de le faire mariner en tranches dans un peu de sauce soja, puis détailler en morceaux et frire à la poêle, ou incorporer dans des sauces, pour accompagner des céréales.

• Poissons

Quatre espèces certifiées AB sont proposées : le saumon, la truite, le bar et la daurade.

Les poissons  sont élevés dans des piscicultures de qualité comportant une faible exposition aux risques de pollution et régulièrement contrôlés. Ils sont placés dans le contexte aquatique le plus naturel possible. Pour obtenir un produit riche et équilibré, les poissons d’élevage bio ont une alimentation composée à 70% de farine de poissons sauvages et à 30% de céréales et de graisses végétales bio.

Biocoop a sélectionné une gamme de poissons sauvages selon la disponibilité des ressources, dans la volonté d’une pêche plus responsable et respectueuse de l’environnement, visant à éviter l’épuisement des ressources marines. Cette gamme repose également sur des filières d’approvisionnement partenaires, souvent des coopératives de pêcheurs.

Le fumage de poissons est effectué uniquement avec du bois sans traitement et excluant les résineux, il est fait de manière traditionnelle par le brassage de la fumée. La température ne doit pas excéder 28°C et le processus peut durer de 3 à 6 heures.

• Algues

 

Récemment introduites dans l’alimentation occidentale, les algues constituent depuis longtemps une part importante du régime alimentaire de certaines contrées d’Asie.

Les algues sont très riches en minéraux, mais également dans la présence conjointe de vitamines variées, de fibres, de protéines en quantité honorable et dans leur faible teneur en lipides.

Récoltées avec autant de soins que des plantes médicinales, comme elles, les algues sont séchées à 35°C pendant 12heures, ou bien conservées humides dans du sel. Elles sont vendues telles quelles, prêtes à cuisiner ou dans de délicieux tartares, potages ou encore galettes de flocons de céréales.

• Pains

 

Aujourd’hui, on peut trouver un pain bio – conforme à la réglementation, c'est-à-dire fait de farines issues de l’agriculture biologique, sans aucun additif chimique – mais fabriqué plus ou moins industriellement, au besoin avec des additifs naturels comme des lécithines, des émulsifiants, des rajouts de gluten ou d’acide ascorbique destinés à accélérer le processus de fermentation de la pâte ou à prolonger la conservation du produit.

Les pains bio proposés dans les biocoops et sélectionnés par les commissions produits  sont sans arôme et sans exhausteur de goût.

Les pains présents dans les biocoops sont au levain. Celui-ci se forme à partir des micro-organismes naturellement présents dans l’air, la farine, l’eau et sur le récipient. Le levain permet une meilleure assimilation des sels minéraux. Le pain complet contient de l’acide phytique, qui précipite le calcium, en le rendant inassimilable. Une fermentation au levain pur transforme et neutralise cet acide phytique améliorant ainsi l’assimilation des sels minéraux.

Les pains bio se distinguent aussi par leur grande diversité. Plus ou moins raffinées, les farines sont issues de froment, de kamut, d’épeautre ou de seigle et sont éventuellement agrémentées de diverses graines, fruits secs, algues, etc. De quoi varier les plaisirs au gré de ses envies et de ses besoins nutritionnels.

Le bon pain, c’est avant tout celui qui est pétri et façonné par l’homme. Et en bio, on en trouve beaucoup, fabriqué par des passionnés toujours à la recherche de l’excellence, attentifs à la variété des céréales, à la mouture de la farine, à la provenance du sel et même à la qualité de l’eau utilisée. Bien évidemment c’est avant tout avec ces artisans boulangers locaux que les biocoops ont de longue date noué des liens.

 

A RECYCLER OU À JETER ?

Grâce au Triman et à l’Info-Tri, adoptez le bon geste de tri pour que votre emballage soit recyclé.
L’Info-Tri vous permet de connaître précisément la destination de chaque composant de
l’emballage : à recycler ou à jeter.
Le Triman signifie que le produit recyclable et/ou son emballage sont soumis à une consigne de tri.

Découvrez toutes les consignes de tri & les lieux de collecte près de chez vous sur www.consignesdetri.fr