Les vins biologiques

Vins bio et sulfites

Ci-près le tableau regroupant les teneurs en sulfites maximales autorisées (en mg/L) par type de vin :

tableau_teneur_en_sulfites

Il existe aussi des vins ‘sans sulfites ajoutés’ (teneur < 10 mg/L) dont la présence de sulfites résiduels est liée aux sous-produits des levures pendant la fermentation naturelle du vin.

Petit lexique des appellations :

  • Vin AOP (Appellation d’origine protégée) : équivalent européen de l’AOC.
    Vin originaire d’une région déterminée, valorisant ses pratiques viticoles et sa typicité régionale.
    Exemple : AOP Bergerac.
  • Vin IGP (Indication géographique protégée) : ancien "vin de pays".
    Vin de table issu d’une zone géographique précise.
    Ex : Pays d’Oc, Côtes-de-Gascogne.
  • Vin VSIG (Vin sans indication géographique) : avec ou sans mention du cépage et du millésime mais sans indication de provenance.
    Pour un vin issu de raisins français et produit en France : Vin de France.

Pour les vins AOP, la notion de ‘cru’ peut s’ajouter. Il désigne un niveau de qualité du vin encore supérieur (Grand Cru étant le plus qualitatif, suivi de 1er Cru, 2ème Cru, etc) et est spécifique à chaque région.

Zoom sur les vins et le label Demeter

Logo_Demeter

Le principe de la biodynamie est la prise en compte de l’univers dans toute sa globalité. Les biodynamistes utilisent des préparations à base végétale, minérale ou animale et planifient leurs travaux en fonction des cycles lunaires, des positions des constellations, mais aussi du moment de la journée. Issus de l’agriculture biologique ou biodynamique, ces vins ne cessent d’être reconnus pour leur qualité. Et pour preuve, ils sont de plus en plus nombreux à se retrouver en tête des différents concours chaque année !