Changez de sucre !

Attention : en bio, le sucre blanc est sur liste noire !

Pas question de consommer un produit hyper raffiné et très cariogène.

Découvrez plutôt les sucres non raffinés, comme le sucre brut de canne, les sirops naturels d’érable et d’agave, ou encore le sirop de riz.

Plein de saveurs gourmandes et variées pour tous les becs sucrés : ESSAYEZ-LES !

Adoptez un nouveau sucre !

Pas encore convaincu ?

Observez les nombreux avantages des sucrants naturels.

D’abord le goût, grâce aux saveurs typées des fruits, fleurs ou plantes dont ils proviennent.

Mais aussi leur réel intérêt nutritionnel : non raffinés (ou très peu), les sucrants naturels conservent les minéraux, vitamines et parfois fibres de la plante d’origine.

Ils sont aussi moins caloriques que le sucre blanc, puisqu’ils contiennent environ 20 % d’eau.

Enfin, certains ont une teneur élevée en fructose, dont le pouvoir sucrant bien supérieur au saccharose permet de diminuer la quantité utilisée sans perdre l’intensité du goût sucré !

Sélection Biocoop

Et pour aller plus loin, Biocoop sélectionne des produits qui répondent à des critères écologiques et sociaux, pour vous proposer des produits de qualité:

  • 100 % du sucre de canne est issu du commerce équitable.
  • Des miels en majorité d’origine française: priorité à la proximité!
    Et pour la qualité de nos miels, nous exigeons qu’ils ne soient pas chauffés audessus de 45 °C.
    Cette pratique, très répandue pour garder le miel à l’état liquide, dénature ses propriétés naturelles.

Index Glycémique…

Encore un schmilblick de nutritionniste pour nous saper la gourmandise?!

Non, plutôt un repère pour comparer les aliments contenant des glucides.

L’index Glycémique (IG) défifififinit la capacité d’un aliment à élever la glycémie (taux de glucose dans le sang) durant les deux heures suivant son ingestion.

Plus l’IG est élevé, plus la glycémie augmente.

La référence 100 correspond à l’IG du glucose pur.

Les aliments sont ensuite classés en IG faible (< 55), IG moyen (55 à 70) ou IG élevé (>70).

Quel IG choisir ?

Le mieux est d’éviter de manger seuls des aliments à IG élevé (une cuillerée de sucre pur par exemple !).

Car si ces aliments apportent très vite un coup de fouet à l’organisme, ils entraînent une forte sécrétion d’insuline, responsable d’une hypoglycémie réactionnelle et d’un effet coup de pompe.

Ces brusques changements d’état fatiguent l’organisme et peuvent faire le lit de certaines pathologies (obésité, diabète…).

ATTENTION, un aliment à IG bas ne signifie pas un goût peu sucré !

Par exemple, le fructose pur présente un IG bas et pourtant, à quantité égale, son pouvoir sucrant est 1,5 fois plus élevé que le saccharose.