Choisir son magasin
0 Panier 00,00€
Biocoop et vous
Nos rayons

Produits d'entretien bio

Brosser, récurer, laver, rincer… Des gestes que nous effectuons tous quotidiennement !

Mais que contiennent donc les produits qui nous aident à entretenir notre intérieur et quels impacts ont-ils sur notre environnement et notre santé ?

produits-dentretiens produits-dentretiens

La composition des produits d'entretien

Les produits d'entretien écologiques sont sans...

Sans... phosphates :

Aujourd’hui proscrits dans la plupart des lessives, ils sont toujours présents dans les produits pour lave-vaisselle et jouent notamment un rôle d'anti calcaire.

Ils sont rejetés dans les rivières ou les mers côtières et sont responsables de la prolifération d’algues qui, à terme, détruisent les écosystèmes.

Il n’y a aucun phosphate dans les produits écologiques.

Sans... séquestrants non biodégradables :

De type EDTA ou NTA, ces produits servent d’agents anticalcaire.

Dans les cours d’eau, ils ne se dégradent pas et jouent un rôle de complexant, notamment sur les métaux lourds.

Pour neutraliser le calcaire, les formules écologiques contiennent des produits biodégradables de type citrate et bicarbonate.

Sans... parfums et colorants de synthèse  :

Ils servent à masquer l’odeur des produits, à parfumer le linge ou à rendre les produits plus attrayants.

Sans utilité pour le lavage, ils peuvent causer des irritations de peau. Ils sont remplacés par des parfums naturels extraits de plantes (lavande, agrumes…).

Les colorants sont quant à eux rares et toujours naturels (betterave, chlorophylle).

Sans... enzymes modifiées :

Dans les lessives, elles accélèrent la destruction des tâches sur le linge.

Elles sont généralement cultivées sur supports génétiquement modifiés, se fixent dans les tissus et peuvent être actives sur la peau après lavage (car résistantes aux différentes températures).

Dans les lessives écologiques, les enzymes utilisées ne sont pas modifiées et ne se fixent pas dans les tissus.

Sans... azurants optiques :

Dans les lessives en poudre courantes, ces produits de synthèse servent de “trompe-l’oeil” et rendent le linge plus blanc en apparence.

Lors du lavage, ils se fixent dans les textiles (vêtements, literie…) et restent ainsi constamment en contact avec notre peau.

Les lessives écologiques sont dotées d’agents de blanchiment à base d’oxygène, totalement inoffensifs et très écologiques.

Mais le premier blanchissant écologique reste le soleil !

Des tensioactifs oui... mais pas n'importe lesquels

Agents importants puisqu’ils favorisent la pénétration de l’eau, les tensioactifs facilitent le décollement des salissures et les maintiennent en suspension dans l’eau de lavage jusqu’à son évacuation.

La majorité des tensioactifs employés dans les produits courants est d’origine pétrochimique.

Ils sont donc peu biodégradables et toxiques pour les organismes aquatiques.

Afin de conserver une efficacité optimale tout en respectant notre peau et notre environnement, seuls des tensio actifs d’origine végétale sont utilisés dans les produits écologiques : huile de coprah, colza...

La biodégradation en résumé

La biodégradation est la transformation d’un produit lavant complexe en éléments plus simples, par l’action d’organismes vivants, notamment les bactéries.

Il faut distinguer 2 stades de biodégradation :

Primaire : les molécules sont transformées en plusieurs morceaux, appelés métabolites. Mais attention ! Chacun d’eux peut avoir des effets sur l’environnement et ils sont parfois plus toxiques que le produit initial.

- Ultime ou totale : à ce stade, les molécules et leurs métabolites se sont transformés en éléments absorbables par la nature vivante (eau, gaz carbonique, sels organiques…).

Comparons ce qui est comparable !

La loi impose une biodégradation des tensioactifs d’au moins 80 % en 21 jours. Mais primaire seulement ! Lorsque les lessives classiques annoncent un taux de biodégradabilité, il s’agit du stade primaire. Les produits écologiques, eux, parlent de biodégradabilité optimale.

Les lessives : elles sont composées de différents ingrédients qui sont indispensables pour l’efficacité du lavage : les tensioactifs, les adoucissants et les agents de blanchiment. Présents dans les lessives écologiques, ils proviennent de matières premières très différentes : des extraits végétaux pour les tensioactifs, des argiles (zéolithes) ou du citrate de sodium pour les adoucissants et de l’oxygène actif pour les agents de blanchiment.

Nos produits d'entretien au quotidien 

  1. Les lessives : elles sont composées de différents ingrédients qui sont indispensables pour l’efficacité du lavage : les tensioactifs, les adoucissants et les agents de blanchiment. Présents dans les lessives écologiques, ils proviennent de matières premières très différentes : des extraits végétaux pour les tensioactifs, des argiles (zéolithes) ou du citrate de sodium pour les adoucissants et de l’oxygène actif pour les agents de blanchiment.
  2. Les produits vaisselle et les autres produits nettoyants : ils contiennent toujours des tensioactifs, complétés par des additifs qui varient selon le type de produit - une crème à récurer courante nécessitera par exemple l’adjonction d’un abrasif.

Bon à savoir

Les lessives conventionnelles dites "sans phosphate" contiennent non seulement tous les autres composants des lessives courantes mais aussi les substituants des phosphates. Ils sont souvent plus problématiques pour l’environnement…

Et nos eaux sales, elles vont où?

Encore 5 % des foyers n’ont pas accès à l’assainissement. Et lorsque nos eaux usées sont traitées, elles ne le sont que partiellement !

Plus ou moins efficaces, les étapes de traitement varient d’une station à l’autre. Mais il en résulte toujours des boues toxiques qui sont à retraiter puis à évacuer : 50 % sont utilisées par les agriculteurs et le reste est incinéré ou mis en décharge.

À savoir aussi : les additifs, enzymes des lessives, solvants et tensioactifs rejetés dans les eaux, ne sont pas toujours recherchés lors des analyses en stations. Ils ne sont alors pas traités…

Les composants des produits d'entretien 

Lessive liquide tous textiles

AQUA, AMMONIUM C12-16 ALKYL SULFATE, COCO-GLUCOSIDE, COCAMIDOPROPYL BETAINE, SODIUM CHLORIDE, LAVANDULA HYBRIDA OIL, POTASSIUM SORBATE, AROMA, LACTIC ACID, BENZOIC ACID, CITRIC ACID, LAVANDULA ANGUSTIFOLIA OIL, LINALOOL

Assouplissant

AQUA, TEA-ESTERQUAT, ISOPROPYL ALCOHOL, AROMA, LAVANDULA HYBRIDA OIL, LAVANDULA ANGUSTIFOLIA OIL, CITRIC ACID, LINALOOL

Liquide vaisselle

AQUA, SODIUM LAURYL SULFATE, SODIUM CHLORIDE, COCO-GLUCOSIDE, AMMONIUM C12-16 ALKYL SULFATE, COCAMIDOPROPYL BETAINE, LACTIC ACID, POTASSIUM SORBATE, PARFUM, BENZOIC ACID, CITRUS LIMON PEEL OIL, LIMONENE, CITRAL

Nettoyant multi-usages

AQUA, ALCOHOL, AMMONIUM C12-16 ALKYL SULFATE, SODIUM CAPRYLOAMPHOACETATE, CITRIC ACID, SORBITAN SESQUIOCTANOATE, PARFUM, CITRUS LIMON PEEL OIL, BENZOIC ACID, LIMONENE, CITRAL

Gel WC

AQUA, CITRIC ACID, COCO-GLUCOSIDE, XANTHAN GUM, SODIUM CITRATE, PARFUM, MENTHA PIPERITA OIL, MENTHA SPICATA HERB OIL, CITRAL, LIMONENE

Liquide de rinçage

AQUA, CITRIC ACID, ALCOHOL, COCO-GLUCOSIDE, SODIUM CITRATE, AROMA, LIMONENE

Pastilles lave-vaisselle

SODIUM CITRATE, SODIUM CARBONATE , SODIUM CARBONATE PEROXIDE, TRISODIUM DICARBOXYMETHYL ALANINATE, SODIUM METASILICATE, SODIUM SILICATE, TAED, LAURYL GLUCOSIDE, SORBITAN SESQUIOCTONOATE, CITRUS LIMON PEEL OIL, SUBTILISIN, ALPHA-AMYLASE, LIMONENE

Lessives et détachants écologiques

Qu’on se le dise : les lessives écologiques lavent très bien le linge et en plus, elles respectent l’environnement !

Elles sont garanties sans ingrédients pétrochimiques, sans enzymes modifiées ni azurants optiques, sans parfums ni colorants de synthèse.

Afin de permettre un dosage sur mesure des composants, les agents actifs sont séparés.

Vous pouvez ainsi utiliser savon, adoucisseur, blanchissant et détachant selon vos besoins!

En savoir plus sur les lessives et détachants bio : 

Les labels de produits d'entretien écologiques

Trop chimiques pour être honnêtes

Les produits ménagers sont composés d’ingrédients aux noms étranges… Mieux vaut savoir les identifier !

Azurants optiques

Se déposent sur le linge pour refléter une partie des UV et donner l’illusion d’un linge plus blanc.

Autorisés par l’Ecolabel. 

Peu biodégradables, allergènes et susceptibles d’être cancérogènes.

Enzymes

Accélèrent la destruction des tâches sur le linge.

Elles restent actives sur le linge sec. 

Dans les produits ménagers conventionnels, elles sont souvent d’origine OGM.

Phosphates

Empêchent le dépôt du calcaire pour adoucir le linge.

Interdits dans toutes les lessives (mais souvent remplacés par des phosphonates). 

Faiblement biodégradables et polluants (prolifération d’algues dans les cours d’eau).

Séquestrants

Augmentent l’efficacité du détergent en fixant le calcaire.

Exemples : EDTA (Ethylene-Diamine-Tetra-Acetic), citrates.

Très polluants pour les rivières.

Solvants

Utilisés pour dissoudre les agents lavants dans le produit détergent et pour sécher plus rapidement sans traces.

Ceux des produits ménagers conventionnels sont irritants en cas d’inhalation.

Tensio-actifs

Favorisent la pénétration de l’eau dans le tissu pour décoller les salissures et les éliminer dansl’eau de lavage.

Leur nature chimique détermine leur pouvoir moussant, désinfectant ou adoucissant.

(Exemple : Lauryl ether sulfate).

Les tensio-actifs d’origine pétrochimique sont irritants pour la peau, peu biodégradables et toxiques pour la vie aquatique.

Chez Biocoop, nos produits d'entretien sont vraiment écologiques.

Pour laver la maison sans polluer la planète !

Les labels écologiques

Vous pouvez trouver en grandes surfaces des produits d’entretien avec l’Ecolabel, conçus pour avoir un moindre impact sur l’environnement. C’est bien, mais on peut aller plus loin. Voilà pourquoi chez Biocoop nous privilégions la certification ECOCERT* qui correspond à une exigence écologique globale. Nous vous proposons un comparatif de ces deux labels.

Pour être plus écolo

 
Matières premières d’origine végétale Matières premières végétales non OGM, Pas d’exigence spécifique.  Pas d’exigence spécifique.
Matières premières d’origine animale Matières premières produites par les animaux autorisées (miel par exemple) mais pas issues d’animaux. Pas d’espèces menacées. Pas d’exigence spécifique.
Dérivés pétrochimiques  Utilisation de produits pétrochimiques limités, pas de base d’origine pétrochimique. Dérivés et produits pétrochimiques autorisés.
Tensio-actifs Tensio-actifs uniquement d’origine végétale et renouvelable. Dérivés de pins interdits car toxicité aquatique. Tous les tensio-actifs sont autorisés s’ils sont biodégradables en aérobie et anaérobie.
Produits de synthèse Seuls certains produits de synthèse sont acceptés (issus de chimie simple). Tous les produits de synthèse sont acceptés (tout type de chimie).
Chlore Interdit. Autorisé, même si très peu utilisé. 
Enzymes Enzymes issues de bactéries non génétiquement modifiées. Pas d’exigence spécifique.
Biodégradabilité Norme légale de biodégradabilité de 60 % à 28 jours + mesure de biodégradabilité pour l’ensemble des composants uniquement en milieux aérobie et anaérobie. Norme légale de biodégradabilité de 60 % à 28 jours + mesure de biodégradabilité + mesure de biodégradabilité uniquement des tensio-actifs (autres composants non pris en compte).

Pour être plus doux pour la peau

 
Azurants optiques Interdits. Autorisés.
Colorants Colorants d’origine naturelle. Colorants alimentaires (naturels ou de synthèse).
Parfums Parfums d’origine naturelle. Parfums d’origine naturelle ou de synthèse.

Avec le label ECOCERT, les produits de la gamme Biocoop sont :

  1. Plus écologiques
  2. Plus doux pour la peau

Je fais moi-même mes produits d'entretiens

Économique, ludique, facile… et moins d’emballages !

Comment fabriquer ses produits d'entretien ?

Lessive à la cendre de bois

Cendre de bois, eau, huiles essentielles (lavande, orange...)

  1. Tamiser dans un seau la cendre de bois afin d’éliminer les morceaux de charbon et autres résidus divers.
  2. Verser 2 volumes d’eau bouillante sur un volume de cendres.
  3. Bien mélanger et laisser agir pendant 12 heures, en remuant de temps à autre.
  4. Filtrer la cendre et le liquide dans un autre seau.
  5. Une fois le liquide passé, on peut le filtrer de nouveau afin d’obtenir un liquide plus raffiné (couleur jaune, voir orangé selon la qualité du bois brûlé).
  6. Ajouter les huiles essentielles.

Lessive au savon de Marseille

3,5 l d’eau, 150 g de savon de Marseille, bicarbonate de soude, 1/2 cc d’huile essentielle de tea tree.

  1. Faire bouillir l’eau. Y jeter 150 g de savon de Marseille en paillettes ou râper la moitié d’1 gros savon de Marseille.
  2. Ajouter 1 poignée de bicarbonate de soude puis répartir dans 2 bidons de lessive liquide vides.
  3. Une fois refroidi, le liquide s'épaissit.
  4. Ajouter l’huile essentielle.
  5. Pour parfumer votre linge, vous pouvez aussi ajouter une autre huile essentielle (miel, lavande, citron).

Nettoyant multi-usages

125 ml de vinaigre blanc, 65 ml de bicarbonate de soude, 2 l d’eau.

  1. Mélanger tout simplement le vinaigre et le bicarbonate de sodium dans l’eau.
  2. Vous pouvez aussi utiliser 125 ml de lessive maison et 125 ml de cristaux de soude dans 2 l d’eau.
  3. Pour parfumer votre intérieur vous pouvez y ajouter des huiles essentielles (tea tree, citron, mandarine, orange douce) et 1 goutte de menthe poivrée.
  4. Laisser agir quelques minutes le produit avant de frotter.

Quelques conseils

Les quantités à utiliser pour laver sont les mêmes qu’avec une autre lessive : pas besoin d’en mettre beaucoup !

Pour filtrer la lessive à la cendre de bois, on peut utiliser de l’essuie-tout posé dans un entonnoir mais le mieux est de fabriquer une poche en forme de gros filtre à café dans un tissu en coton assez solide.

Mettre des gants lors de la fabrication de la lessive !

Lave très bien le linge blanc et ne laisse pas de traces sur le linge de couleur.

Pour les tâches difficiles il faut cependant utiliser un détachant.

Retour en haut