Choisir son magasin
0 Panier 00,00€
Biocoop et vous
Nos rayons

Lessive bio

La lessive écolo, ou comment laver sans salir...

Poudre ou liquide

Sempiternelle question…

En fait, c’est à chacun de choisir selon ses habitudes !

Les lessives sélectionnées par Biocoop sont toutes aussi efficaces les unes que les autres (comme ça, c’est dit !).

La grande famille des détachants écologiques

Les détachants “super actifs” mais aussi “super beurk” ont la vie longue dans les rayons des supermarchés.

Véritables cocktails chimiques à base de distillat de pétrole, de tensioactifs toxiques et autres désinfectants chimiques, ils arborent les charmants logos “Nocif”, “Facilement inflammable” ou encore “Dangereux pour l’environnement”.

Chez Biocoop, ces produits-là sont bannis : et hop, par ici la sortie !

Vive les alternatives écologiques et sans danger pour la santé.

Les blanchissants

Poudres nettoyantes et désodorisantes, les blanchissants sont composés de bicarbonate de soude. Ils neutralisent les acides et les odeurs.

À utiliser sur le linge blanc ou couleur grand teint. 100 % biodégradables.

- Percarbonate de sodium : Sel blanchissant à l’oxygène actif.
Action antibactérienne.
- Bicarbonate de soude : Poudre naturelle blanchissante.

Les détachants à base de savon 

Fabriqués à partir de soude et d’huiles végétales, les savons éliminent les taches grasses par émulsion.

Également efficaces sur les taches enzymatiques. 100 % biodégradables.

- Savon noir à base d’huile d’olive. Attention aux peaux sensibles. Ne pas utiliser sur les textiles fragiles.
- Savon de Marseille à base d’huile d’olive ou de palme. Efficace aussi sur le linge délicat.
- Savon détachant à base d’huiles végétales et d’huiles essentielles. Efficace aussi sur le linge délicat.
- Savon au fiel (format liquide ou en pain) à base d’huile de palme, graisse de coco et fiel de bœuf (les acides biliaires aident à dissoudre les taches organiques). Ne pas utiliser sur la laine.

Les détachants minéraux

Grâce à leur pouvoir absorbant, ils éliminent les taches grasses, les auréoles de transpiration ou encore les traces des suites de détachage. 100 % biodégradables.

- Terre de Sommières: Argile naturelle très absorbante et détachante. Adapté à tout type de tissus.

Les détachants neutralisants

Ces détachants acides stoppent la coloration en formant des sels solubles avec les composants de la tâche, qui partent facilement au rinçage.

Très efficaces sur les taches oxydables et les taches métalliques. 100 % biodégradables.

- Vinaigre blanc (ou vinaigre d’alcool) : Vinaigre souvent issu de la betterave à sucre.
- Jus de citron : Acide citrique à l’action détachante et désinfectante. Très doux pour tous les tissus.

Les détachants polyvalents

Sous forme de gel, spray ou liquide multi-usages, les détachants avant lavage assurent une bonne adhésion sur la tâche.

Recommandés sur les taches enzymatiques ou oxydables ; certains sont spécifiques aux tâches grasses. Biodégradabilité optimale.

- Gel détachant avant lavage : Composé de savon et tensioactifs d’origine végétale. Faire un essai préalable sur les tissus délicats et les couleurs vives.
- Nettoyant multi-usages : Nettoyant ménager adapté aux textiles. Vérifier le mode d’emploi avant usage.

Consommez avec mo-dé-ra-tion !

- Respectez les doses prescrites sur l'emballage, en utilisant les bouchons doseurs.

- Adaptez aussi la quantité de lessive et d'adoucisseur (anti-calcaire) à la dureté de l'eau.

- Le calcaire réduit l'efficacité de la lessive, il entartre les machines et durcit le linge.

- Plus l'eau est douce, moins il faut de lessive !

La dureté de l’eau correspond à la quantité de calcaire présent dans l’eau et se mesure en degrés français (°fH) : eaux douces (< 15 °fH), eaux dures (15 à 32 °fH), eaux très dures (> 32 °fH).

Pour connaître la dureté de votre eau, consultez votre fournisseur d’eau ou votre mairie.

Une lessive écolo, ça ne fait pas tout le boulot ! 

  1. Pensez aux balles de lavage Elles brassent et frottent le linge pour le rendre souple et facile à repasser.
    Fini l’assouplissant ! En plus, elles font économiser environ 30 % d’eau et 20 % de lessive.
    Déposez 3 ou 4 balles dans le lave-linge pour tout type de textiles (sauf laine et linge délicat).
  2. Parfumez votre linge, avec une huile essentielle de lavandin, orange, citron, pamplemousse ou encore ylang-ylang.
    En plus, elles possèdent toutes des propriétés désinfectantes et assainissantes.
    Et hop, 5 à 6 gouttes dans le compartiment lessive ou sur la pochette des noix de lavage !
  3. Ajoutez un blanchissant Les agents de blanchiment oxygéné, généralement du percarbonate de sodium, redonnent de la blancheur au linge blanc et de l’éclat au linge de couleur grand teint.
    Pour des lavages à partir de 50°C.
  4. Utilisez un adoucisseur d’eau (anti-calcaire) Il permet d'optimiser l'efficacité de la lessive, de protéger la machine à laver et de conserver la souplesse du linge.
    A utiliser selon la dureté de votre eau.

Astuces écologiques

- Machines entartrées Rincez votre machine à vide (cycle rinçage) avec un à litre de vinaigre blanc.
Renouvelez tous les 3 mois.

- Linge plus doux Le vinaigre blanc est aussi efficace pour le linge car il évite de le durcir et préserve les couleurs.
Ajoutez 1 à 2 cuillères à soupe dans le bac de l’assouplissant (à éviter toutefois sur du linge avec des élastiques).

- Linge plus blanc Outre les produits blanchissants et le bicarbonate de soude, le soleil reste le premier agent blanchissant pour le linge.
Efficace et naturel !

- Linge peu sale Lavez à basse température. Essayez les noix de lavage, totalement biodégradables et réutilisables 2 fois à basse température ou 1 fois pour les lavages à plus de 60°C.

- Lavage efficace Inutile de surdoser les produits : seule la température de lavage fait la différence, pas la quantité de lessive !Triez votre linge et remplissez suffisamment la machine pour qu’elle ne tourne pas à vide.

Bas les tâches

Marques de stylo après l’école, taches d’herbe après le jardin d’enfants, traces de gras sur le tablier de cuisine ou sauce tomate sur la cravate : à croire que les taches font exprès de venir s’incruster tous les jours sur nos habits !

Face aux tâches tenaces, menez un combat propre (pour la planète) et efficace, grâce aux détachants écologiques.

Premiers réflexes face à la tâche : 

  1. Ciblez l’ennemi : identifier le type de tâche, c’est déjà mieux l’éliminer !
  2. Appliquez sans attendre le détachant approprié.
  3. Laissez agir, frottez si nécessaire, puis lavez directement en machine.

Avant de détacher :

  1. Pour les tâches en épaisseur (rouge à lèvres, sauce bolognaise, terre), ôtez le plus gros à la cuillère ou brossez si la tache est sèche.
  2. Pour les taches liquides, absorbez au préalable avec un papier ou un tissu.
  3. Tous les tissus n’ont pas la même sensibilité aux taches. Sur les fibres naturelles (coton, lin, laine), agissez rapidement pour éviter que la tâche ne s’incruste. Les fibres de viscose ou polyester se détachent plus facilement car le synthétique a un faible pouvoir absorbant.

Trucs et astuces de mamie bio

Contre certaines traces tenaces, une bonne méthode de détachage à l’ancienne peut voler à votre secours. Allez allez, on essaye si on veut sauver son joli tricot !

- Chewing-gum : utilisez un glaçon ou de l’eau froide avant de gratter le dépôt durci au couteau.

- Tache d’encre ou de moisissure : trempez le tissu taché dans du lait tiède et laissez agir plusieurs heures (renouvelez le lait s’il se colore). Rincez puis appliquez un savon détachant avant de laver en machine.

- Bougie fondue, pâte à modeler : enlevez l’excédent au couteau. Posez une feuille de papier absorbant ou un linge sur la tâche et repassez au fer : la chaleur fera fondre la cire qui sera transférée sur le papier ou le linge. Traitez ensuite l’auréole grasse avec un savon détachant.

- Tâche de stylo à bille ou de feutre : utilisez de l’alcool à 90°C sur la plupart des tissus ; du citron sur la laine et la soie.

- Tache de goudron ou de cambouis : appliquez une noix de beurre, laissez agir puis frottez avec du savon noir avant de laver en machine.

- Tâche de roussi : passez un oignon épluché cru sur la tache puis lavez en machine.

- Marques de tissu brûlé après repassage : faites tremper les vêtements dans du lait additionné de savon de Marseille puis lavez en machine.

Retour en haut