Faire mes courses en ligne
0 Panier 00,00€
Biocoop et vous
Nos rayons

LE MARCHÉ DE LA BIO EN FRANCE

LA BIO EN FRANCE : UN MARCHÉ QUI NE CONNAÎT PAS LA CRISE !

Elle ne cesse de faire parler d’elle et c’est tant mieux. Avec une croissance à deux chiffres –  plus de 50% en 5 ans – l’agriculture biologique est un secteur en dynamique constante.

En 2021, la vente de produits AB a dépassé les 13 milliards d’euros, soit un léger recul par rapport à 2020 (-1,3%).

GRANDE DISTRIBUTION VS MAGASINS SPÉCIALISÉS EN BIO

Comme les années précédentes, ce sont les grandes et moyennes surfaces (GMS) qui engrangent les meilleures ventes de produits bio avec presque 7 milliards d’euros, soit plus de 50% de part de marché.

Arrivent ensuite les magasins spécialisés bio avec plus de 3 milliards d'euros (31% de part de marché).

On retrouve enfin la vente directe et les artisans qui se partagent les 15% de parts de marché restantes.

LE TOP 5 DES PRODUITS BIO

Selon le baromètre AGENCE Bio / CSA de janvier 2022, ¾ des Français consomment des produits bio régulièrement, c’est-à-dire au moins une fois par mois, dont 13% tous les jours.

Manger bio s’inscrit de plus en plus dans le mode de vie des Français. D’ailleurs, Pour près de 6 Français sur 10, la consommation de produits locaux et de saison est devenue un « acte militant » !

Des chiffres forts qui soulignent l’importance que les Français accordent à la préservation de l’environnement dans leurs actes d'achat.

Au palmarès de la consommation : les fruits et légumes restent les produits les plus consommés en bio suivis des produits laitiers et des œufs :

  • Les fruits et légumes (74%)
  • Les produits laitiers (72%)
  • Les œufs (60%)
Le marché de la bio en FranceLe marché de la bio en France
Le marché de la bio en FranceLe marché de la bio en France

Les principales motivations pour consommer du bio ?

  • Pour préserver sa santé (53 %),
  • La protection de l’environnement : lutte contre le réchauffement climatique, protection de la terre… (46%),
  • Pour le goût des produits (34%).

En plus de partager l’idée selon laquelle les produits bio sont bons pour la planète, 84% des Français estiment qu’ils sont aussi plus naturels – car cultivés sans produits chimiques de synthèse – meilleurs pour la santé (82 %) et que leurs qualités nutritionnelles sont mieux préservées (75%).

De manière générale, la consommation de produits biologiques s’inscrit dans une démarche de consommation responsable, à l’origine d’un changement des habitudes et des comportements des consommateurs. Au cours des trois dernières années, ces derniers ont privilégié les produits locaux et les circuits courts (48%), acheté davantage de produits frais (47%) et de saison (45%). Par ailleurs, ils ont davantage cuisiné (45%) et évité le gaspillage (40%).

LES OPÉRATEURS DE LA BIO*

En 2021, ce sont 79 018 opérateurs, à tous les stades de la filière, qui étaient engagés en agriculture biologique. Les surfaces engagées sont estimées à 2,78 millions d’hectares soit 10,3 % de la surface agricole utile (SAU) française.

L’élevage bio (viande, volaille, œufs bio) quant à lui, continue sa progression avec 6 599 éleveurs engagés en Bio. Du côté de l’apiculture, on observe une rapide progression avec +13,2% de ruches engagées en bio et plus de 28 300 ruches en conversion.

LA CONSOMMATION BIO EN PÉRIODE DE CONFINEMENT

Selon le Baromètre de consommation et perception des produits biologiques en France (Agence Bio - Edition 2022), la crise de la Covid19 et ses confinements ont impactés les habitudes d’achats des Français. En effet, 22% ont modifié leur habitudes d’achat, comportement alimentaire ou culinaire pendant les périodes de confinement. Ces changements qui ont particulièrement porté sur le temps passé à cuisiner (50%). 

Par ailleurs, les fermetures de magasins et limites de déplacement imposées durant cette période ont bouleversé les habitudes d’achats et les circuits de distribution, permettant à une nouvelle pratique de prendre sa place : la livraison de produits bio à domicile (21%). C’est une pratique qui a été vue notamment chez les plus jeunes, les 35-49 ans et les CSP+ mais qui est désormais revenue à un niveau inférieur d’avant la crise (9%).

En finalité, la crise a peu impacté la consommation de produits biologiques, la majorité des consommateurs (58%) en achetant autant un an auparavant. Une partie (32%) déclare tout de même en acheter plus. La bio a donc de beaux jours devant elle !

Sources : 

Baromètre de consommation et perception des produits biologiques en France (Agence Bio / CSA - Edition 2022)

Le marché alimentaire bio en 2020 (Agence Bio - ANDi)

Observatoire de la production bio nationale/ (Agence Bio / Organismes Certificateurs)

Retour en haut