Le code du coommerce - Biocoop

 Le code du coommerce

Le code du coommerce

Biocoop réécrit le commerce selon ses codes

Pierrick de Ronne

L’idéalisme doit changer de camp !

Dans certains milieux économiques, on reproche encore à ceux qui défendent la bio d’être des idéalistes, de doux rêveurs. Mais à y regarder de plus près, il nous semble, bien au contraire, que les idéalistes, ce sont surtout ceux qui croient que l’on peut continuer longtemps à vivre et à consommer comme nous le faisons aujourd’hui.

Une hérésie, à l’heure où notre planète étouffe, où le dérèglement climatique entraîne déjà le chaos dans de nombreuses régions du monde, où un 6e continent de plastique, qui fait 2 fois la taille de la France, continue de s’étendre au cœur de l’océan Pacifique.

Alors, est-ce réellement nous, les idéalistes ?

Chez Biocoop, nous sommes convaincus du contraire... Et nous ne sommes pas les seuls ! De plus en plus de consommateurs nous rejoignent dans notre combat pour une société plus juste, plus éthique et bienveillante. Une société dans laquelle le trop est l’ennemi du bien, où les Hommes reçoivent la juste rétribution de leur travail, où la solidarité est inscrite au fronton des mairies, où ce que nous mangeons ou mettons sur notre peau ne nous condamne pas.

Cette société existe déjà, à une échelle certes encore réduite, mais qui grandit année après année. Son nom ? L’ESS, acronyme d’Économie Sociale et Solidaire. Un 7e continent, où se réinvente chaque jour le code du commerce.

À l’occasion de la quinzaine du commerce, nous avons décidé d’écrire à notre tour ce nouveau code, celui du COommerce, en puisant dans nos propres valeurs ! Et nous invitons tous ceux qui le souhaitent à s’en emparer, à l'expérimenter et à l'enrichir ! Nous le faisons au quotidien, et ça nous réussit plutôt bien !

Pierrick De Ronne, Président de Biocoop

Art. 1 - Plus de coopération

En savoir plus >

Art. 2 - Plus de coohérence

En savoir plus >

Art. 3 - Plus de coonfiance 

En savoir plus >

Art. 4 - Plus de coollectif 

En savoir plus >

Art. 5 - Plus de coonsidération

En savoir plus >