Choisir son magasin
0 Panier 00,00€
Biocoop et vous
Nos rayons

Le thé chez Biocoop

lisa-hobbs-mRaNok_Ld6s-unsplash lisa-hobbs-mRaNok_Ld6s-unsplash

Un thé 100% biologique

Des pesticides dans ma tasse de thé ? Non merci ! Pourtant, la culture conventionnelle du thé est le plus souvent intensive et associée à l’abus de pesticides.

Les feuilles n’étant pas lavées après récolte, elles infusent directement dans la tasse et entraînent avec elles les résidus toxiques…*

Voilà une bonne raison pour choisir un thé bio !

Chez Biocoop, tous les thés sont certifiés biologiques, par respect pour l'environnement, la santé des producteurs et celle des consommateurs

* Cf enquêtes réalisées par Greenpeace, www.greenpeace.org

Un thé équitable ! 

La plupart des régions de production de thé sont situées dans des pays dits “du Sud” (sauf le Japon).

Chez Biocoop, La priorité est donnée aux thés issus du commerce équitable (sauf les thés verts du Japon), pour assurer une juste rémunération et favoriser une dynamique de développement dans ces pays.

Un thé de qualité

« À la feuille près ! » La qualité dépend du type de feuilles utilisé.

Le plus savoureux est le pekoe (ou cueillette à l’impériale) où seul le bourgeon terminal et la première feuille sont récoltés.

La cueillette fine prélève le bourgeon et les 2 feuilles terminales. Enfin, la cueillette la plus courante prélève les 3, 4 ou 5 feuilles terminales des branches.

La cueillette souchong concerne les grandes feuilles âgées et faibles en théine, utilisées pour les thés de Chine fumés.

Le top du thé, ce sont les feuilles entières utilisées pour le thé en sachet vrac.

Sa qualité est supérieure aux feuilles broyées utilisées pour le thé en infusettes.

Plus les feuilles sont brisées, plus l’infusion sera rapide et la boisson corsée en goût.

Pour un thé parfumé, pas d’arômes artificiels !

Chez Biocoop, place aux ingrédients nobles : morceaux de fruits, extraits de plantes, huiles essentielles ou arômes naturels biologiques.

La palette des thés

Avec 70 000 tasses bues chaque seconde dans le monde, le thé est "LA" boisson la plus consommée après l’eau !

Un secret de fabrication

Noir nature, vert parfumé, blanc subtil… Chacun sa personnali-thé ! Pourtant, tous ces thés proviennent d’un seul et même arbuste de la famille du Camelia. Après récolte, les feuilles sont travaillées différemment pour donner à chaque thé sa personnalité.

Le thé noir (thé fermenté) Après la cueillette, les feuilles sont séchées quelques heures (flétrissage) puis roulées pour casser les fibres végétales et libérer les arômes.

Plus le thé noir est roulé, plus il sera corsé en goût. Puis les feuilles s’oxydent naturellement à l’air (fermentation), ce qui donne la couleur noire du thé. 

Enfin, les feuilles sont déshydratées.

• Le thé vert (thé non fermenté) Les feuilles sont directement torréfiées (forte chaleur durant quelques minutes) pour éviter la fermentation et préserver au maximum les vertus du thé.

Puis elles sont roulées sur la longueur (chun mee), en boule (gunpowder), en aiguilles (sencha), à plat (natural leaf), ou réduites en poudre (matcha)…

Enfin, elles sont déshydratées.

Le thé bleu-vert (thé semi-fermenté) Les feuilles sont séchées quelques heures (flétrissage) puis roulées.

Elles sont ensuite semi-fermentées : oxydation naturelle à l’air stoppée après 1h30.

Enfin, les feuilles sont déshydratées.

Le thé blanc : tout en finesse Très peu de transformation pour garder intacts les arômes et vertus du thé.

Seuls les bourgeons sont récoltés puis directement mis à sécher, sans étapes de flétrissage, chauffage ni roulage.

L’oxydation des feuilles a lieu seulement en surface, ce qui donne au thé blanc son goût particulièrement fin et délicat.

• Le rooïbos : ceci n’est pas un thé ! L’aspalathus linearis ou rooïbos est une plante cultivée en Afrique du Sud, dans les montagnes du Cederberg.

Ses feuilles, fines comme des aiguilles, sont très légèrement fermentées puis séchées.

Variétés et typicités des thés

* Temps d’infusion pour des feuilles entières. Plus les feuilles sont brisées (B.O.P. : broken orange pekoe), moins on laisse infuser.
Le thé en sachet (micro-brisures de thé) ne doit pas infuser plus d’1 à 2 mn, sinon son goût devient âcre.

Guide des moments de consommation

Pour le matin : 

- Thé noir corsé, tannique et riche en théine (Ceylan, Assam, Yunnan, English Breakfast ou aromatisé)

- Thé vert (au choix)

Pour l'après-midi :

- Thé noir léger en théine (Darjeeling, Keemun, Pu Ehr, Lapsang Souchong)

- Thé vert (Sencha, Chun Mee, Selimbong, Gunpowder ou aromatisé)

- Thé blanc

- Rooïbos

Pour le soir :

- Thé vert (Bancha, aromatisé à la menthe ou au jasmin)

- Thé blanc

- Rooïbos

Les bienfaits du thé

Quand la théine infuse, les esprits fusent !

Théine ou caféine : il s’agit de la même molécule, de la famille des alcaloïdes.

La théine a un effet stimulant, en augmentant la vivacité, la concentration, le rythme cardiaque et le métabolisme de l’organisme.

Alors quelle différence entre thé et café ? On dit que le thé stimule sans énerver !

En effet, le thé contient deux à trois fois moins de théine que le café (35 à 60 mg par tasse de thé de 180 ml, contre 100 à 200 mg par tasse de café Arabica).

De plus, la caféine passe directement dans le sang et donne un “coup de fouet”, tandis que la théine diffuse progressivement pendant 6 à 8 heures sans pic d’intensité.

Lors de l’infusion, la théine diffuse immédiatement dans la tasse, suivie des tanins qui neutralisent les effets de la théine sur l’organisme.

- Pour un thé excitant mais peu corsé, n’infusez pas le thé trop longtemps (1 à 2 mn maximum) ;

- Pour un thé peu excitant mais fort en goût, laissez infuser le thé pendant 3 à 5 mn ;

- Pour un thé “déthéiné”, peu excitant et léger en goût, il suffit de jeter la première eau de l’infusion au bout de 30 secondes, puis de verser une seconde eau en laissant 2 à 3 mn d’infusion.

Des vertus antioxydantes

Les tanins qui forment ces belles volutes dans la tasse et donnent son astringence au thé sont des polyphénols.

Il s’agit de puissants antioxydants qui jouent un rôle protecteur contre le vieillissement cellulaire.

Tous les thés contiennent des polyphénols, en particulier le thé vert, et encore plus les thés verts japonais.

Des qualités digestives

Comme toute boisson chaude, le thé favorise la digestion.

Ses tanins ont aussi une action reconnue pour activer les enzymes utiles lors de la digestion.

Attention, le thé limite l'absorption du fer...

En pratique, mieux vaut boire le thé à distance des repas, une heure avant ou bien une heure après.

Car les antioxydants du thé empêchent l’absorption du fer alimentaire…

Retour en haut