Les grands principes de vinification

Qu'est ce que la vinification ?

C'est l’opération de transformation du raisin en vin. 

Il faut environ 1,3 à 1,5 kg de raisin pour obtenir un litre de vin.

Les rouges et les rosés sont élaborés à partir de raisins rouges, alors que les blancs peuvent être faits avec des raisins blancs ou des raisins rouges.

Comment ça marche ?

Tout commence à l’automne, après les vendanges…

La vinification comprend 5 étapes :

  1. L’éraflage : les grains sont séparés des rafles.
  2. Le foulage : la peau est éclatée pour libérer le jus.
  3. Le pressurage : les grains sont pressés pour extraire le jus.
  4. La macération : la pellicule des grains diffuse couleur, arômes tanins dans le jus.
  5. La fermentation : les sucres sont transformés en alcool sous l’action naturelle des levures.

Le vin est ensuite clarifié, élevé en cuves ou en fût de chêne, parfois filtré, puis mis en bouteille.

 

Et les levures ?

Elles permettent la fermentation du vin. Cette dernière peut avoir lieu grâce à l'ajout de levures sélectionnées et certifiées AB, dites exogènes. Ou être spontanée, grâce aux levures indigènes présentes naturellement sur le raisin ou dans l'environnement du chai. La fermentation est alors plus délicate à maîtriser, mais elle offre des vins en parfaite harmonie avec leur terroir.

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération.