Biocoop alerte sur l'Ultra-Transformation - Biocoop

 L'Ultra-Transformation

Bandeau Ultra-Transformation

Ultra-transformation : mangeons sain-ple !

Biocoop alerte les consommateurs sur l’ultra-transformation des aliments. Un combat pour le mieux-être alimentaire, la santé du plus grand nombre et la défense des valeurs de la bio.

             

Des matières premières et de leurs ingrédients simples : pourquoi ?

Manger sain et simple ! Comprenez derrière cette expression que plus un produit alimentaire est simple, proche de son état naturel, meilleur est son impact sur la santé.

Mais dès qu’il y a un process industriel, par exemple pour qu’il se conserve plus longtemps, on s’éloigne souvent de la naturalité.
« Sans additifs, une simple soupe garde difficilement la même texture dans toutes les bouteilles », explique Emmanuelle Joye, chargée de R&D ingrédients et spécifications chez Biocoop.

Mangeons sain-ple

Souvent, les fabricants ont recours à des émulsifiants, texturants et autres additifs ou process technologiques, même en bio mais dans une bien moindre mesure tout de même.

On les appelle les marqueurs d’ultra-transformation, procédé industriel qui dénature les aliments.

Contrairement à ce que les consommateurs semblent croire, il ne suffit pas toujours de cuisiner soi-même pour que les plats soient sains : la crème végétale ou fleurette, la sauce tomate, les produits sans gluten, la margarine, les cracottes etc. peuvent être moins « sain-ples » qu’il n’y paraît, même en bio.

On vous guide pour reprendre la main sur votre consommation !

L'ultra-transformation, c'est quoi ?

Définition

Il s’agit d’aliments (pizza, plats préparés, desserts lactés, sodas, céréales…) contenant des ingrédients qui ont été déstructurés puis reconstitués (sucre invertis, sirop de maïs, protéines de soja, gluten de blé…) et de nombreux additifs (gomme de xanthane, fibres d’acacia…).
   
Ces derniers sont appelés marqueurs d’ultra-transformation (MUT) et sont eux-mêmes des produits triturés ou de synthèse, sans intérêt nutritionnel, se contentant d’améliorer le goût, l’aspect, la texture.

                   

Exemple d'aliments ultra-transformés

L'Ultra-Transformation, un sujet de société
   

Les aliments ultra-transformés représenteraient plus de 70 % de l’offre alimentaire emballée de la grande distribution selon le spécialiste Anthony Fardet, ingénieur agroalimentaire.
           
Le secteur bio n’est pas épargné (malgré des additifs bien moins nombreux qu’en conventionnel) ni les plats végétariens à base de protéine texturée (de la protéine de légumineuse purifiées et déstructurée).

               

Des dangers potentiels pour notre santé
            

Au Brésil dans les années 2000, des chercheurs épidémiologistes ont commencé à faire la relation entre ultra-transformation et obésité et diabète.
             
Depuis, d’autres études ont montré qu’ils peuvent aussi être responsables d’hypertension, de cancer… lorsqu’ils représentent plus de 15 % des calories avalées chaque jour.
      
La moyenne actuelle est évaluée à 36 %, d’après l’expert Anthony Fardet. Les experts leur reprochent de n’être qu’une somme de nutriments dénaturés, artificiels, alors que c’est la globalité et la structure originelle de l’aliment de base qui garantissent son potentiel santé et l’équilibre nutritionnel pour l’organisme humain.
                         
Pour en savoir plus : écoutez l’épisode 3 de notre série audio Plus Bio la vie sur l’ultra-transformation

                 

Comment les reconnait-on ?

                   

Pour se guider dans l’univers de l’ultra-transformation, Biocoop s’associe à Siga.
          
Siga est à la fois un indice scientifique rigoureux et le nom d’une application à télécharger sur votre smartphone. Cet outil digital peut être utilisé comme une boussole pour savoir quels aliments sont …

               

Les aliments pas ou peu transformés
           

Indice Siga 1 à 3, aliments pas ou peu transformés
                

Les aliments transformés
                         
                  

Indice Siga 3 a 4, les aliments transformés

Les aliments ultra-transformés à limiter
                                
               

Indice Siga 5 a 7, les aliments ultra-transformés

Pourquoi Biocoop sensibilise-t-elle les consommateurs sur l'UT ? 

                     

L’exigence de la bio selon Biocoop garantit une rigueur dans la composition des produits et le choix d’ingrédients naturels et biologiques.
                                
Pour pousser plus loin cette démarcheBiocoop s’engage avec une campagne de sensibilisation contre l’ultra-transformation des aliments. Nous militons pour éduquer les consommateurs aux dangers de l’ultra-transformation.
                                        
En septembre 2019, l’ensemble des produits à marque Biocoop a été analysé selon l’indice Siga. Le résultat ? Près de 450 produits ont ainsi été passés au crible.
                               
Suite à cette étude, Biocoop a engagé un plan d’action pour améliorer les compositions et réduire le niveau d’ultra-transformation de 124 références.
                                      
Pour substituer les ingrédients problématiques par d’autres, plus simples : ainsi, les confitures de notre marque Biocoop, en cours de reformulation, seront proposées prochainement sans pectine. 

Il n’y aura déjà plus de sucrants ultra-transformés (xylitol) d’ici à la fin 2021 dans les produits de la marque Biocoop.

Des produits emblématiques de la démarche Biocoop

Mangeons sain-ple confiture

Confitures aux fruits français

Elles ne contiennent que des fruitsdu jus de citron et du sucre. Nous n’ajoutons pas de pectine, la texture gélifiée est apportée par celle naturellement présente dans le fruit.

Certains fruits ne sont pas assez riches en pectine (par exemple la poire), et n’ont ainsi pas trouvé leur place dans notre gamme.

Nous donnons la priorité aux fruits français cultivés par nos Paysan·ne·s Associé·e·s pour cette nouvelle gamme de confiture. En effet, les petits fruits rouges viennent souvent d’Europe de l’Est.

Mangeons sain-ple charcuterie sans sel nitrité

Charcuterie sans sel nitrité

De nouvelles recettes travaillées sans sel nitrité et sans aucun ingrédient ultra-transformé

Le sel nitrité a été supprimé : la conservation se fait grâce au bouillon aromatique et au sel de Guérande, sans augmenter les taux de sel.

Depuis mars 2021, 50% de notre offre à marque Biocoop est sans sel nitrité.

Ça semble basique ? Comparez avec les autres du commerce !

Pour en savoir plus sur les engagements de la marque Biocoop, c’est ici !